admin   /   February 8,2017   /   Comments Off on Biographie

Emily Jane Browning est une actrice australienne née le 7 décembre 1988 à Melbourne.

Emily Jane Browning commence sa carrière d’actrice à l’âge de dix ans. Après quelques rôles à la télévision australienne, dont un rôle dans la série Halifax qui lui vaut un Australian Film Institute Award. En 2002, elle débute sa carrière cinématographique en 2001 avec la comédie dramatique australienne The Man Who Sued God, qui reçoit de très bonnes critiques.

Elle enchaîne avec deux productions dans le cinéma d’horreur : en 2002 l’hollywoodien Le Vaisseau de l’angoisse, de Steve Beck, et en 2003 l’australo-américain Darkness Falls, deux flops critiques. Elle parvient aussi à participer à deux productions plus ambitieuses : d’abord le drame australo-américain Ned Kelly, mené par Heath Ledger et Orlando Bloom, et sous la direction de Gregor Jordan.

Parallèlement, elle est choisie pour son premier blockbuster américain. Elle prête ses traits à Violette Baudelaire dans Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, adaptation signée Brad Silberling. Le film, porté par la star Jim Carrey, connait un large succès commercial. Il vaut aussi à la jeune actrice un deuxième Australian Film Institute Award, celui de la meilleure actrice, en 2005.

Elle tente ensuite de s’extirper de productions jeunesse en revenant vers le cinéma de genre. Elle refuse ainsi de faire l’audition pour le rôle de Bella Swan, finalement attribué à Kristen Stewart, dans la saga à succès Twilight. Elle décroche le premier rôle du thriller psychologique d’horreur Les Intrus, co-réalisation de Charles Guard et de Thomas Guard sortie en 2009.

L’année 2011 est marquée par la sortie de deux films d’auteur : d’abord l’esthétisant et noir superproduction d’action Sucker Punch, écrite et réalisée par Zack Snyder. Elle est entourée de Vanessa Hudgens, Abbie Cornish, Jamie Chung et Jena Malone. Elle y interprète trois titres sur la bande originale : une reprise de Sweet Dreams d’Eurythmics, une de Where is my mind des Pixies, et une de Asleep des Smiths. Elle prête ensuite ses traits au drame érotique australien indépendant Sleeping Beauty, écrit et réalisé par Julia Leigh.

En 2013, elle évolue dans la romance britannique indépendante Summer in February, de Christopher Menaul, et côtoie Juno Temple, Michael Cera et Catalina Sandino Moreno, pour le thriller psychologique d’horreur Magic Magic, écrit et réalisé par Sebastian Silva. Enfin elle est dirigée par la réalisatrice de Twilight, Catherine Hardwicke, pour le thriller érotique Plush.

En 2014, elle alterne blockbuster américain – Pompéi, de Paul W. S. Anderson – et cinéma indépendant européen – le drame musical britannique God Help the Girl, de Stuart Murdoch.

En 2015, elle tient le premier rôle féminin du thriller d’action Legend, écrit et réalisé par Brian Helgeland, porté par la double interprétation de Tom Hardy.

En mars 2016, elle se tourne vers la télévision, en obtenant le premier rôle féminin de la série American Gods.

Comments are closed.